Dans la série MIXITIES, il est question de bidonvilles, d’usines, de ports, d’îles, d’endroits imaginaires comme autant de lieux éphémères faits de bric et de broc, symptômes d’une urbanisation galopante, qui interrogent la place que prend (ou s’octroie?) l’homme dans la nature.
A mi-chemin entre art figuratif et art abstrait, je tente de retrouver la poésie et l’harmonie, là où on ne l’attend pas. Ces nouveaux espaces incontrôlés, déraisonnés, à la dérive exponentielle, ne sont-ils pas objets de poésie eux aussi ?
Pour illustrer ces questionnements, j’aime parfois recourir au recyclage et au détournement de matières premières : journaux, collages, métaux, tissus (…) brouillent les codes de la peinture traditionnelle et invitent le spectateur à se demander ce qu’il regarde vraiment : peinture ou construction ? Réalité ou imaginaire ? Horizon ou profondeur ? Dimension ou perspective ?
Ces effets de matières inédits provoquent un regard neuf, original, aux bordures du réel, sur notre environnement et notre condition. Un nouvel univers dont chacun peut écrire l’histoire.

 

OEUVRES DISPONIBLES :

 

 

OEUVRES ACQUISES (COLLECTIONS PRIVEES) :

 

 

 

Amélie Vogel est déclarée à la Maison des Artistes.
Chaque oeuvre est garantie originale et délivrée avec un certificat d’authenticité signé.
Les modalités de paiement peuvent être facilitées.
Toute demande peut être effectuée via la page Contact de ce site.

 

Autres albums

 

Les possibles

Les possibles

Les Possibles sont une toute nouvelle série démarrée pendant le confinement. Comment réinventer nos mondes, nos systèmes, de façon pérenne et résiliente ?

Compolithes

Compolithes

Les Compolithes sont une série de petits formats encadrés sous verre. Ils sont composés de monotypes (tirages uniques) découpés sur papier. Chaque exemplaire est donc unique. Ces compositions aériennes et pourtant minérales évoquent des paysages inconnus, sereins, aux lignes graphiques prononcées.