Construire une nouvelle poésie dans le rapport que l’homme entretient avec son environnement, constitue l’objet de mes recherches. A l’aide de multiples techniques (huile mais aussi acrylique, collages, résines…), je construis villes et métropoles imaginaires, souvent immergées dans un vaste espace dénué d’horizon, éternel résistant de nos tentatives d’appropriation. Voir la série Mixities.
Je vais également chercher depuis peu une beauté plus abstraite dans l’évocation d’un monde microscopique, organique et autonome, à l’instar de la série Emo
Ces approches diversifiées tentent de saisir une même essence : la vie qui palpite dans le lointain, mais aussi là, juste sous nos yeux.

 

 

Galerie

 

Mixities

Mixities

D’un côté, une architecture anarchique, chaotique, dont le relief irrégulier laisse transparaître de façon aléatoire des éléments de consommation massive. De l’autre, une immensité homogène, équilibrée, lisse et sereine, autonome. La série MIXITIES décrit les rapports contrastés de l'homme à son environnement.

Emaux

Emaux

Et si la beauté s'observait aussi au microscope ? ​Invisible, intouchable, organique, mouvante... Voici la série Emaux, qui tient son nom de l'aspect émaillé que donne la résine époxy sur la toile. Ici des matières autonomes, vivantes, font leur chemin biologique sur le support avant d'être figées dans la loupe brillante de l'époxy.

Divers

Divers

Work in progress...

Marines graphiques

Marines graphiques

Evocations oniriques et apaisées du bord de mer, où l'horizon à peine perceptible suggère seulement l'essentiel, comme en apesanteur.